Association d'intérêt général​

En 2006, un groupe d'amateurs passionnés a fondé le Club Aéro des Garrigues. Leur mission ? Faire revivre le légendaire spectacle aérien du 12 juin 1912, qui a vu le décollage du Blériot XI devant une foule de 6 000 personnes à Mandiargues. Il s'agissait du même avion que Louis Blériot a piloté lors du premier vol transmanche en 1909. Avec des plans provenant des musées aériens de Paris et de Washington (ce qui implique de convertir des mesures de pouces en centimètres), l'équipe de bricoleurs ingénieux du Club Aéro a dû se mettre dans la peau des artisans de l'époque pour interpréter les dessins, identifier l'objectif de chaque pièce et se procurer les matériaux appropriés. Ils ont utilisé un frêne de 15 ans pour le châssis, du laiton pour les entretoises, corde à piano pour les gabarits et du tissu de la région des Vosges pour les ailes. Ces individus inspirés ont honoré l'histoire de l'aviation en recréant le passé avec passion et dévouement.

La genèse

En 1912, les cieux de Saint Hippolyte-du-Fort étaient remplis de réalisations remarquables des pionniers de l'aviation. Leurs réalisations incroyables ont engendré une passion chez ceux qui se sont rassemblés en tant que "Comité d'Aviation des Cévennes", présidé par le légendaire Maître Elie Coularou, grand-père de Pascal. Par la célébration des premières "fêtes d'aviation", ils ont créé un beau mélange de festivités populaires, de feux d'artifice, de danses et de jeux, tous organisés à l'aérodrome des Batailles du 15 au 17 juin 1912. Ces premiers aviateurs, connus sous le nom de "faucheurs de marguerites", ont inspiré et impressionné la foule grâce à leurs compétences remarquables. Paul Hanouille avec son Blériot et René Duval avec son Caudron étaient les champions de l'époque. Que ces célébrations nous rappellent que nous pouvons réaliser tout ce que nous mettons dans notre cœur et notre âme.

Faire voler une "DEMOISELLE" comme en 1909, voilà notre ambition

Nous sommes fiers d'annoncer que nous sommes en train de reconstruire un véritable joyau historique, la Demoiselle, connue pour être l'ancêtre des avions ultra-légers. Notre équipe travaille sans relâche pour construire une réplique opérationnelle parfaitement fidèle à l'originale, la « Demoiselle n° 21 ». Nous sommes convaincus que cette recréation sera un véritable succès, et nous sommes déterminés à faire revivre ce moment historique incroyablement important de 1909. Bien que nous ne soyons pas en mesure d'avoir une réplique de l'époque complètement opérationnelle, nous sommes animés par le désir de créer une version parfaitement exécutée, à partir des matériaux les plus fiables. Nous sommes impatients de partager cette aventure incroyable avec vous et de vous donner la chance de découvrir cette merveille d'un autre temps. Rejoignez-nous pour cette expérience unique et passionnante !
Scroll to Top